Accueil

Actualité

Prochainement disponible

  

 

      Pline l'Ancien nous dit que le principe de la peinture a consisté, pour une jeune fille amoureuse, à tracer le contour de l'ombre de l'homme qu'elle aimait, ombre projetée sur le mur par la lumière d'une lanterne.

 

Cette surface devient un fond, qui à l'instar de l'amour, ouvre à de multiples perceptions par delà la limite physique de l'être aimé. Voir l'autre fascine et crée l'émotion.

Peindre est alors un acte sorcier, partagé entre le désir de serrer le vrai ou d'en voler l'image et l'invisible contenu dans toute figure. Seule la création de zones de reflets de la vie où nous sommes plongés est possible, car quelque chose fait toujours défaut, irreprésentable.

Dans l'acte silencieux de peindre, j'ai quelque chose à voir et à comprendre que je ne peux pas dire, mais seulement montrer. Je peins pour composer avec le chaos, avec notre folie, pour témoigner de ce qui s'en va et retenir ceux qui s'en vont.

 

 

Pour en savoir plus sur l'artiste ... cliquez ici